Le Bodysurf

Avatar RIPITUP | avril 22, 2020

La glisse à l’état pur

Le Bodysurf est une discipline qui consiste à surfer les vagues avec son corps, c’est l’essence même de la glisse à l’état pur.

“Cette discipline exigeante met en exergue le respect fondamental de la nature et la confrontation directe avec l’océan. Le Bodysurf constitue un préalable incontournable à la formation à tout autre sport de Glisse.” – La FFS

Pour en savoir un peu plus sur cette discipline et tenté de vous tenir régulièrement informé de ce qui se déroule dans cet univers assez peu médiatisé il nous semblait évident de se tourné vers l’un des fer de lance français de cet art. Arthur Picard (2020 – 2nd Pipeline Bodysurf Classic)

Le Bodysurf

de gauche à droite Nathan Lehoux, Kelly Slater et Arthur Picard au “Pipeline Bodysurf Classic”

– Le bodysurf et toi…  “Dès que j’ai pu, j’ai suivi mon grand frère et je me suis mis au surf vers l’âge de 6 ans il me semble. J’ai tout de suite adoré être dans l’océan. Pendant quelques années j’étais licencié au BASC (club de surf situé à la milady). Puis à l’âge de 10 ans, je me suis mis au sauvetage côtier au BSC (Biarritz sauvetage côtier). Puis j’ai arrêté le surf au sein du BASC afin d’augmenter mes entraînements de sauvetage côtier. J’ai vraiment accroché avec les valeurs de ce sport ainsi que la multitude de disciplines que celui-ci propose.

J’ai découvert le bodysurf grâce au sauvetage côtier. Je me suis inscrit à la section bodysurf en 2013 ou 2014 puis j’ai participé aux compétitions. Cela fait donc environ 7 ans que je fais du bodysurf en compétition, et 8/9 ans que je fais du sauvetage sportif en compétition. Le sauvetage m’aide beaucoup dans ma pratique du bodysurf : on rame en planche et kayak, on court, on nage, on fait de la musculation. Le bodysurf m’aide dans ma pratique du sauvetage : il m’apporte une vision différente de l’océan, permet de mieux le comprendre (courant, vagues etc) et nous apprend à glisser avec son corps (ce qui est important dans une course nage en sauvetage sportif notamment).

Depuis 2017 je suis sauveteur côtier l’été sur les plages, cela me permet de passer du temps dans l’océan ce qui est un bonus dans mon sport. Mais être sauveteur est également un but, un objectif, le sauvetage côtier au-delà de l’aspect sportif permet de sauver des vies. Souvent je pratique le bodysurf avec mes potes dès que j’ai l’envie et que je possède du temps libre, je passe beaucoup de temps dans l’eau en général.”

– L’esprit bodysurf : “Le bodysurf c’est avant tout de la glisse à l’état pur et une connexion entre l’Homme et l’océan. Il peut se pratiquer avec et sans palmes. Il incarne la simplicité, la pureté. Nous pouvons presque considérer ça comme un art. Le bodysurf apporte une multitude de sensations que l’on ne peut pas ressentir avec une planche. Certains parlent même d’une expérience mystique.

Le sauveteur hawaïen Rick Williams cite : “Le bodysurf c’est ce qui se rapproche le plus du vol d’un oiseau. Tu voles dans l’océan… C’est la relation la plus proche, la plus intime que tu puisses avoir avec l’océan” (phrase extraite du livre “Bodysurf, aux origines du surf” écrit par Laurent Masurel et Hugo Verlomme).

Le bodysurf, comme tu l’as compris c’est un esprit avant tout, un “spirit” qu’il faut avoir. On ne fait qu’un avec l’océan, il faut donc rester humble face à lui et le respecter. La communauté bodysurf en france et de ce que j’ai vu dans le monde est souvent très soudé, on est content de retrouver un autre bodysurfeur au Peak.”

– La place dubodysurf en france : “En france et notamment en Aquitaine il existe une grosse communauté bodysurf avec du niveau. Sans prétention les meilleures bodysurfeurs français se trouve en Aquitaine (David Dubès, les frères Badina, Jonathan Despergers, Nathan Lehoux, Julen Marticorena, Lucas Espil, Christophe Clemente, Mateo Clemente etc.). Les premières compétitions de bodysurf ont été organisés en france vers 1985. Jean Pierre Arbouet qui est un pionnier du sauvetage sportif et du bodysurf en france, en est à l’origine (avec son ami Dede Graciannette à l’appui).

Les premières compétitions sont apparus à Hossegor avec notamment le Trophée Willy côte qui existe toujours. Il existe un circuit de coupe de france réparti en 3 étapes sur le territoire français. Un tour “européen” fut également créé (l’Euro Bodysurf Tour). Celui-ci ce réparti, si les conditions le permettent, sur 3 pays : Maroc, Portugal, France. Puis comme toutes disciplines de la fédération française de surf nous avons divers championnats : du niveau départemental à national.”

– Les compétitions dans le monde : “Le championnat du monde se déroule à Oceanside (chaque année), en Californie durant l’été, c’est une grande réunion du bodysurf mondiale. Le Pipeline Bodysurf Classic existe depuis les années 70-71 et fut organisé par Jack Shielen. Cette année elle fut organisée par le gagnant : Mike Stewart.”

– Les grands noms du bodysurf dans le monde : “Les grands noms du bodysurf mondial sont Mike Stewart, Mark Cunningham, Alec Cooke, Don King, Larry Russo etc. Ces mecs là sont des légendes du bodysurf et ont passés beaucoup de temps à Hawaï.”

Arthur Picard – Hawaï 2020

Come Hell or High Water, Le film de bodysurf de référence.


915 Vues 0 Notes Notez

Commentaires

This post currently has one response.

  1. Morandière

    avril 23, 2020 at 6:43

    Très fier d’avoir un français parmi les meilleurs mondiaux…
    Bravo à Arthur pour cette belle image qu’il communique à travers sa passion.
    C’est effectivement une expérience unique à chaque vague et chaque session.

Laissez un commentaire







00:09