MONSTRUEUSEMENT PARFAIT

Avatar RIPITUP | janvier 13, 2021

À Mavericks, la folie dure

Le spot californien n’en finit plus, depuis bientôt deux semaines, d’abreuver les chargeurs locaux et internationaux en folles conditions. Et plus encore ce dimanche 10 janvier, pour une session en forme d’apothéose, avec en têtes d’affiche Peter Mel, Grant Baker, Kai Lenny, Justine Dupont, Lucas Chianca, Ian Walsh, Nathan Florence ou encore Luca Padua.

Après avoir déjà rugi en fin d’année dernière, notamment le 8 décembre, jour où Grant Baker y a possiblement dompté la plus grosse vague jamais prise à la rame, Mavericks a démarré 2021 pied au plancher. Généralement capricieux, le spot californien ne laisse aucun répit, depuis une dizaine de jours, aux surfeurs de grosses vagues, ce qui n’est évidemment pas pour leur déplaire. Au coeur de cet incroyable abondance de houles venues du Pacifique Nord, Peter Mel a scoré le tube d’une vie le 8 janvier, tandis que Grant Baker a subi, lors de cette grosse session du 10 janvier, un très méchant wipeout…

« Je ne compte même plus les jours de surf que l’on a eus à la suite ces derniers jours, mais celui-là (du 10 janvier, NDLR) restera dans ma mémoire à jamais », s’enthousiasme sur Instagram Justine Dupont

Lire la suite de l’article sur Planete Surf




106036 Vues 4.04 On 78 Ratings Notez