SAM PITER REMPORTE LE QUIKSILVER JUNIOR PRO

Avatar RIPITUP | octobre 15, 2021

Sam Piter le plus fort à Hossegor

SAM PITER REMPORTE LE QUIKSILVER JUNIOR PRO

Sam Piter signe son premier succès sur le circuit pro junior. © WSL / Poullenot

Sam Piter s’est offert une victoire à domicile, ce jeudi à Hossegor, en remportant le Quiksilver Junior Pro, à l’issue duquel le Basque-Espagnol Adur Amatriain est sacré champion d’Europe WSL de la catégorie. Chez les filles, une autre Basque-Espagnole, Janire Gonzalez Etxabarri, fait coup double en s’adjugeant l’épreuve landaise et sa deuxième couronne européenne consécutive.

Réduit à trois manches cette saison – soit, tout de même, deux de plus qu’en 2020 – à cause du Covid, le Junior Tour européen s’est conclu ces mercredi et jeudi à Hossegor. Après l’Open de France mardi et avant que les « grands » du circuit Challenger Series n’investissent le spot des Culs Nuls à compter de ce samedi (même si les conditions s’annoncent toutes petites jusqu’à lundi), les meilleurs espoirs du vieux continent ont eu l’opportunité d’en découdre sur le banc de sable landais, que d’aucuns jugent d’ailleurs bien en place cette année.

Si les Français, qui avaient l’habitude de collectionner les succès – surtout chez les garçons – ces dernières années sur le circuit pro junior, étaient revenus fanny des deux premières étapes de la saison à La Torche en Bretagne et à Ferrol en Espagne, Sam Piter a évité un zéro pointé en remportant, ce jeudi juste avant la nuit, le Quiksilver Junior Pro. Parfait connaisseur des vagues sud-landaises, le Seignossais de 18 ans s’est imposé en finale devant le Portugais Afonso Antunes, qui a obtenu la meilleure note (6,60) de la série, mais compilé un total inférieur (11,10) à celui du Français (12,27). L’Espagnol Jacobo Trigo (10,40) prend la troisième place, devant un autre Bleuet, Mael Laborde (9,03), à qui il a manqué une deuxième bonne vague pour bien figurer.

SAM PITER REMPORTE LE QUIKSILVER JUNIOR PRO

Sam Piter. © WSL / Poullenot

« C’était un de mes rêves de gagner ici à la maison et je suis super content de l’avoir fait aujourd’hui », exultait Sam Piter, victorieux pour la première fois de sa carrière sur le circuit pro junior de la WSL. Hossegor réussit décidément bien au jeune Landais, puisque c’est là qu’il avait décroché, en 2017, le titre de champion de France minimes, et même à la famille Piter, son illustre père, Didier, ancien demi-finaliste du Pipe Masters, bardé de titres nationaux et européens, s’étant offert pas plus tard qu’en mars dernier le Challenge La Nord.

Associé à son quart à La Torche et à sa demie à Ferrol, son succès à Hossegor ne suffit cependant pas à Sam Piter pour succéder à Kauli Vaast, sacré ces deux dernières années, au palmarès du Junior Tour européen, où il termine à la deuxième place. Six ans que le titre masculin n’avait plus échappé à un Français, depuis la victoire de Nelson Cloarec en 2015 suivi de celle de Titouan Boyer en 2016, puis Kauli Vaast triplement couronné en 2017, 2019, 2020, Marco Mignot s’intercalant en 2018.  ….. Article complet sur Planète Surf

 


135698 Vues 4.14 On 142 Ratings Notez