ISA 2021 : JOAN DURU CHAMPION DU MONDE

Avatar RIPITUP | juin 7, 2021

Mondiaux ISA : la France et Joan Duru sacrés au Salvador !

ISA 2021 : JOAN DURU CHAMPION DU MONDE

Les Bleus sont champions du monde. © ISA / Sean Evans

Après la qualification la veille de Pauline Ado pour les JO de Tokyo, l’équipe de France a terminé en apothéose, ce dimanche au Salvador, les Mondiaux ISA 2021 avec le deuxième titre par équipes de son histoire, le sacre en individuel de Joan Duru et le bronze pour Jérémy Florès.

ISA 2021 : JOAN DURU CHAMPION DU MONDE

Joan Duru. © ISA / Ben Reed

Le tout premier titre mondial ISA par équipes conquis par la France, en 2017 à Biarritz, avait laissé un (léger) goût amer à Joan Duru. Finaliste de l’épreuve individuel, le Landais avait dû se contenter de la médaille d’argent alors que l’or lui semblait destiné. « Toute la plage l’a vu, à part les juges. Joan aurait dû être champion du monde », avait fulminé l’entraîneur des Bleus, Patrick Florès.

Quatre ans plus tard, le surfeur d’Ondres a cette fois mis tout le monde d’accord en devenant, ce dimanche soir (heure de Paris) au Salvador, champion du monde ISA 2021 ! « C’est énorme, je ne réalise pas encore, je suis parti de loin et petit à petit, c’est allé de mieux en mieux, pour finir en beauté, incroyable », réagissait à sa sortie de l’eau celui qui avait débarqué en Amérique centrale sans trop de repères en compétition, après la saison 2020 blanche à cause du Covid-19 et des résultats décevants lors des deux QS 3 000 de reprise en mai dernier au Portugal, ni d’objectif précis puisqu’il n’était pas concerné par la qualification olympique (revenue via le CT 2019 à Florès et Bourez).

À croire que l’air de La Libertad, où il a profité d’un encadrement aux petits oignons de la part du staff des Bleus et du soutien sans faille de ses coéquipiers, a fait le plus grand bien au Français de 32 ans, délesté de son sponsor principal (Volcom) à la fin de l’année passée, avec lequel il était lié depuis plus d’une décennie, et alors dans le doute quant à la suite de sa carrière. Le voilà aujourd’hui champion du monde ISA, comme avant lui en surf open Jérémy Florès (2009), Cannelle Bulard (2011) et Pauline Ado (2017). Belle consécration pour celui qui, on l’espère, n’a pas fini d’aller « au chilon ».

La suite de l’article :  Planète Surf


52124 Vues 4.18 On 68 Ratings Notez

Commentaires

This post currently has no responses.

Laissez un commentaire







00:02