Inside Nazaré

Avatar RIPITUP | janvier 31, 2020

La musique par le surf

Le son des vagues de Nazaré capté par un compositeur de musique électro !

Romain Delahaye, musicien électronique français plus connu sous son nom de scène Molécule est fasciné par la vague de Nazaré.  Il s’est donc frotté à la plus effrayante vague du monde au Portugal. Un EP composé à partir des bruits de l’océan, des cris des surfeurs de grosses vagues et des émotions fortes que le musicien a pu ressentir face à ce mur d’eau de plus de 20 m vient de sortir.

Inside Nazaré

Son idée, il la résume en une phrase : “Chercher des environnements où la nature est dominante.”

Son approche, risquée pour une personne qui n’a jamais surfé de sa vie, s’approcher au plus près de ces monstres et enregistrer leur force. Pour y parvenir plusieurs solutions ont été choisies : monter sur un jet-ski accompagné d’un pilote expérimenté munit de plusieurs micros, placer des capteurs sons sur les planches de riders confirmés (Othmane Choufani, Alex Botelho et Benjamin Sanchis) et pour finir, même si cette dernière option à échouée, survoler le spot avec un drone .

Inside Nazaré

“J’ai eu très peur, j’ai senti que si je me faisais prendre là-dedans, j’étais mort, en sachant que je n’avais pas de préparation physique. Même mon pilote, très expérimenté, a dû improviser. On a l’impression qu’un mur va s’abattre juste devant toi alors qu’il y peut y avoir de la marge, c’est très subjectif. Parfois on est entre deux vagues, et sur 200 mètres, et on ne voit plus rien, ni le phare ni la côte, seulement le ciel. Parfois, les vagues n’arrivent pas au même endroit.”

Inside Nazaré

Romain met le doigt sur une vérité quand il dit que “la culture surf à mis l’accent sur l’image, mais que le son a été complètement délaissé“.  Les clips de surf sont en effet très rarement  accompagnés des sons ambiants et le travail audio reste souvent très basique. Une vidéo de surf réussi aujourd’hui c’est pour les éditeurs lorsque le son choisi colle avec l’action, que le surfeur est bien dans le rythme.  Seule l’image a su évoluer avec les années et l’arrivée de nouvelles technologies comme les caméras embarquées et les drones ont certes marqué les esprits, mais en ce qui concerne le son aucun véritable progrès n’a était constaté.

Alors peut être qu’il restera quelque chose de la vision de cet artiste, et qu’il y aura un après, que les productions qui en ont les moyens travaillent dans ce sens pour nous procurer encore plus d’émotions.


18747 Vues 4.59 On 27 Ratings Notez

Commentaires

This post currently has no responses.

Laissez un commentaire