documentaire

la bande de la « Grande »

Biarritz

L’histoire sans fard de la bande de la « Grande »

Nathan Curren et Pierre Denoyel retracent, dans « Biarritz surf gang », le parcours de ce groupe de jeunes déjantés, surfant stone et gagnant tout. Le documentaire est à découvrir depuis le 30 juin sur la plateforme Studio +

« Biarritz surf gang », à découvrir depuis le 30 juin, n’est pas qu’un film de surf. C’est celui d’une époque, entre grandeur et décadence. Celui de la bande de la Grande Plage, groupe de potes hors norme, hors des clous, surfant stone et gagnant tout. Des déjantés qui érigeaient le grand n’importe quoi en vertu et finirent par se faire exclure de l’équipe de France.

C’est aussi le film des rires emplis de nostalgie et des stigmates cruels de leurs années 80, à une époque où les jardins de la Grande Plage étaient un parking adossé à un bowling. Celle d’une génération qui faisait la loi à l’eau et sur le muret, racontée par deux surfeurs de la suivante : Pierre Denoyel et Nathan Curren.

Un coup de maître pour la première de ce duo de 28 et 26 ans. S’y mêlent archives en Super 8, extraits de reportages de l’époque, film d’animation coloré, récits de témoins des frasques d’alors et des six héros biarrots aujourd’hui quinquagénaires. Entre humour et gravité, Michel, La Mouche, Éric, Kikette, Sammy et Nabo (1) s’y livrent sans édulcorant. Certains se sont rangés. D’autres ont sombré. Ils sont restés amis, soudés autour de ce qui demeure l’addiction commune, le surf. « On les connaît depuis qu’on est petits, rappellent les deux jeunes réalisateurs. On a baigné depuis toujours dans leurs histoires et dans le récit de leurs aventures. Il y avait quelque chose de fascinant pour nous. » la suite de l’article ici avec « Planète Surf » SudOuest.fr

Biarritz Surf Gang | Episode 1 | STUDIO+ par studioplus-fr

Texte : Planète Surf / SudOuest.fr

Images : studioplus-fr