Julien Turpaud

Créer une atmosphère différente dans les films

Julien, si tu pouvais te décrire en quelques lignes. Comment es-tu arrivé à la vidéo ?

Julien Turpaud, 24 ans et originaire de Capbreton.
C’est à la suite d’un voyage aux îles Canaries que j’ai réalisé mon 1er montage, le clip faisait 30 min !
Après avoir finis mes études il y a 3 ans, j’ai pu réellement m’ impliquer à 100% dans la vidéo, étant autodidacte et passionné à la fois, j’ai appris les bases au fur et à mesure pour aujourd’hui suivre certains surfeurs professionnels.
J’essaies toujours de créer une atmosphère différente dans chacune de mes vidéos et prends énormément de plaisir à monter de nouvelles choses.

Quelles sont tes inspirations, tes modèles, quel film t’a donné envie…

J’admire énormément Kai Neville, Victor Papkour, Taylor Steele pour leurs originalité.
J’ai adoré découvrir les films « Bending Colours » avec Jordy Smtih, « Blow Up » du team Billabong, « INNERSECTION », « Year Zero » ce sont sans doute mes références à tous les niveaux.
T’arrives-t-il d’hésiter entre aller à l’eau pour surfer ou faire des images?

Je n’ai pas vraiment le choix malheureusement, quand les prévisions s’annoncent pas mal, je privilégie toujours les surfeurs pour obtenir de meilleures images.
Pas toujours évident de voir de belles vagues déroulaient sous nos yeux sous un soleil de plomb ! J’arrive à tenir le coup.
Comment vois-tu l’évolution de la vidéo de surf?

Je ne sais pas comment les choses évolueront dans les prochaines années mais il est clair que l’on manque de budget mais aussi d’ambition en France pour rivaliser avec les Américains,Australiens,Brésiliens qui sortent des films plutôt sympas à visionner.
C’est en train de prendre de plus en plus d’ampleur partout dans le monde, ça devrait favoriser le milieu de la vidéo et élever le niveau général.

Et le surf en France, comment tu le vois toi dans ce contexte ou l’industrie du surf commence à s’essoufflée? 

La période est un peu compliquée pour les surfeurs mais le potentiel est là. Je suis surpris de découvrir de très bons surfeurs peu médiatiques mais très impressionnants à regarder surfer.
Beaucoup de surfeurs sont actuellement à la recherche de sponsors, de mon côté j’essaie de les aider à réaliser de courtes séquences vidéos quand c’est possible pour qu’ils trouvent les moyens de continuer à surfer, pas évident !

Un petit mot pour finir ?

Merci à RIPITUP de m’avoir accordé cette interview et à toutes les personnes qui suivent mon travail. Je pars avec quelques idées en tête j’espère simplement qu’elle se réaliseront.

http://julienturpaud.com/