Didier Piter

Teahupoo

« C‘est lors du tahiti pro 99. J’avais terminé 4e des trials et loupé la wild card d’une place, mais lorsque Shea Lopez s’est retiré pour blessure j’ai obtenue la chance dont j’avais toujours rêvé. Le jour J le spot était à la perfection à la limite de l’insurfable. Je suis parti à l’eau pour prendre une note parfaite, un ten. J’étais vraiment dans un état second, totalement dans l’instinct, l’ état de grâce. Je m’étais conditionné pour ne rien refuser et charger la bombe. J’ai obtenu 9’75 la vague d’avant avec un long souffle, et j’ai décidé d’en prendre une plus grosse… et celle-ci est arrivée… j’ai tout donné, j’y croyais 100%, mais malgré tout, elle m’a retenu et j’ai fait le air drop de ma vie…je l’ai réussi mais n’ai pas pu me bien me caler dans le tube et j’ai plongé… quand je suis remonté, je me souviens que les Hawaiiens criaient dans le channel notamment les frères Irons… je pense qu’il suffit d’ une vague pour tout changer…celle-ci ma donné la reconnaissance des Hawaiiens, et certainement valu mon invitation au Pipe masters 2001… Merci Teahupoo! »

« je rajoute que si je dois retenir le plus gros moment de ma vie de surfer…c’est ce celui-ci ! »

Surfer : Didier Piter

Spot : Teahupoo (Tahiti)

Photo : Tim Mckenna