Benoit Potier

Le bénévolat n’existe pas dans le monde de la photo !

Salut Ben, parle nous de cette passion que tu as pour l’image, ton parcours, tes influences…

Salut,Je m’appelle Benoit POTIER (Ben Potier Photographie), j’ai 25 ans et suis actuellement saisonnier à Jacks Burger. J’ai en parallèle une activité en tant que photographe avec un statut qui me permet de répondre à divers projets. Installé à Capbreton depuis un an j’essaie de développer mon activité dans le milieu du Surf.
J’ai grandi en Vendée et fait de nombreuses fois le déplacement dans la région pour surfer.Titulaire du BPJEPS à l’age de19 ans j’ai travaillé au Surfing Club jusqu’à mes 24 ans puis entrepris pas mal de voyages toujours accompagné de mon appareil, Bali, Java, Californie, Maroc, Espagne, Hawaii… Je me suis passionné pour la photo il y a maintenant des années mais depuis 5 ans j’ y consacre une bonne partie de mon temps. J’ai toujours été attiré par des filières plus ou moins artistiques (architecture, dessin, photo, design, décoration, mode), et, même si j’ai une préférence pour la photo je bosse aussi sur pas mal de projets vidéo (à bon entendeur!). Il y a un peu moins de 3 ans, un petit accident a un peu chamboulé mon quotidien. Suite à cet épisode j’ai su que je n’allais peut être jamais remarcher ni bouger. Mais heureusement quelques mois plus tard par miracle tout est revenu. Cette expérience m’ a fait comprendre à quel point la vie était précieuse et depuis cet instant je profite de chaque moment et me lance à fond dans ce que j’entreprends, je suis hyper motivé ! du coup j’ai acheté un caisson pour lier mes deux passions, le surf et la photo. C’est en Février 2013 que j’ai fait mes premiers « aqua shots », pas mal influencé par un photographe local dont j’apprécie énormément le travail, c’est Sylvain Guyonet (Frog eyes). Et là, grosse révélation j’ai mis le surf un peu plus de côté et je me suis mis à shooter quelques soient le temps (onshore, offshore, petit, mou, etc.).
Il y a un an je me suis dit qu’il fallait que je bouge du coup me voilà arrivé dans le coin ou je suis régulièrement à l’eau Charly Quivront, Rohann Giraudet, Justine Dupont et Paul Tesson… Dans mes photos je ne cherche pas à m’identifier à quelqu’un mon truc c’est de jouer que sur la couleur et à ne pas retoucher, les photographes auxquels je suis sensible sont, Chris Burkard, Greg Gyselink, Corey Wilson, Sylvain Guyonet et Ben Thouard.

Que ressens tu quand tu pars à l’eau avec ton caisson un jour de surf parfait ? le choix entre surfer et faire des images est il alors facile ?

Ce que je ressens, lorsque je vais dans l’eau un jour parfait, je crois que je suis parfois plus motivé que certains gars qui surfent car je vais voire pleins de belles choses, je serai dans ma bulle à faire mes trucs sans batailler avec les autres. Parfois ça m’arrive de rigoler car je vois tout ces gars qui sont sur les nerfs alors qu’ils sont dans l’eau, les vagues sont graves, mais eux sont blasés et
énervés ! Du coup non je n’ai pas de frustration et, au pire j’irai surfer quand tout le monde sera fatigué !

Comment vois tu le futur de la photo de surf ? des regrets sur ce que tu as pu lire ou voir sur les « anciens » l’atmosphère de l’époque et les relations avec les médias et la scène surf en générale ?

Ah ah ! question piège ! les vues ariennes se développent, les prises de vues lors des très grosses conditions changent également et on prend de plus en plus de risques, dans le tubes les angles sont toujours plus profond, à vrais dire je ne sais pas trop, on verra bien, mais une chose est sure c’est qu’ une photo au « fisheye » d’un barrel sur Backdoor restera à mes yeux certes classique
mais aussi tellement classe !. J’admire et respecte tout ces rois que j’ai vu cet hiver à Hawaï !
Le milieu du Surf aujourd’hui est très compliqué, c’est un gros business ou les grandes marques sont leader et ou la place pour les autres est de plus en plus réduite. De plus ils jouent de moins en moins le jeux et c’est donc une bataille sans fin pour arriver à obtenir à sa juste valeur le fruit de notre travail. Dans la photo de Surf il y a aussi cette bonne mentalité à la française où on jalouse plus qu’on encourage. Il faut juste faire son chemin y croire et s’entourer des bonnes personnes.

Et pour toi perso quel futur, des projets, des rêves ?

Pour ma part, je vais continuer à avancer avec les gens qui veulent me faire avancer, c’est pour ça aussi que je bosse à côté, de sorte à rester actif et à ne pas attendre. J’ai des projets autres que le Surf sur lesquels j’avance, mais la je suis hors sujet !

Un petit mot perso ?

Eh bien merci Ripitup, un bon site, bien alimenté, avec du concret, et pas du rediffuser. Merci à tous ceux qui me soutiennent dans
mes différents projets, et un petit mot, le bénévolat n’existe pas dans le monde de la photo !

Contact :

Le site de Benoit Potier  benpotierphotographie.com

FaceBook  Ben-Creative-Studio

Instagram  benpotierphotographie